Le Cor

Description du cor

Cor - Corn

Cor au pied

Le cor est une défense naturelle alors que la peau s’épaissit aux points de pression ou de friction du pied avec la chaussure en général. Le cor est habituellement rond et dur, poli ou semi transparent au centre comme un grain de maïs. Les cors peuvent devenir très douloureux et enflammés si la pression ou la friction persistent et même ulcéreux en frottant un sur l’autre.

Types de cors

Il y a deux types de cor. Le plus commun, nommé  heloma durum (cor dur)se situe sur le dessus et au bout des orteils, ainsi que sur le côté du pied. Ce type de cor résulte d’une mauvaise chaussure ou une déformation des orteils; il est parfois appelé le “kissing corn”. L’autre type de cor, nommé heloma molle (cor mou), résulte habituellement d’anomalies osseuses aux orteils.

 

Heloma Durum (Cor Dur)

Chez plusieurs personnes, les orteils courbent vers le bas plutôt que de reposer à plat. Ceci ne présenterait pas de problème pour celui ou celle qui marcherait toujours pieds nus. Par contre, les orteils enserrés dans des souliers à bout trop étroit sont le plus souvent affectés de cors durs, aux articulations sous l’effet du frottement et de la pression. Les orteils recroquevillés sont pressés contre la semelle du soulier et la peau se défend en s’épaississant au point de contact produisant le cor dur (Heloma Durum) pour protéger la structure sous-jacente.

Heloma Molle (Cor Mou)

Le cor mou apparaît généralement entre le quatrième et le cinquième orteil lorsqu’une des phalanges de l’orteil est légèrement trop large. Les phalanges normales ont la forme du sablier; les bouts sont plus larges que la tige centrale. Les cors “kissing corns” sont dus aux bouts trop larges des phalanges qui frottent sur leurs voisines. Le problème est exacerbé par une chaussure trop juste. Les cors mous peuvent aussi affecter les personnes à l’ossature normale; ça se produit le plus souvent chez les femmes qui portent des souliers à talon haut ce qui projette le poids sur le devant du pied resserrant ainsi les orteils dans la pointe du soulier.

Traitement du cor

Le traitement du Heloma Durum (cor dur)

Les causes du cor dur suggèrent deux sortes de traitement. En premier lieu, il s’agit de porter une chaussure plus ample ou des sandales. Ensuite, l’alternative dans les cas de déformation osseuse est d’utiliser une orthèse adaptée pour les personnes dont les os sont encore flexibles pour les redresser et restaurer leur posture normale. De petits coussins peuvent aussi être utilisés pour redresser les orteils. Cependant, ces solutions produisent rarement un effet permanent.
Quand les os ont perdu leur souplesse, la chirurgie peut être envisagée. Dans les cas où l’affection est causée par le raidissement des tissus autour des os, la détente du tissu peut permettre à l’orteil de se redresser. Cette procédure est expliquée plus en détail à la section sur les orteils en forme de marteau.

La chirurgie peut sembler un moyen excessif pour soulager l’inconfort causé par les cors mais la seule autre solution est de les enlever par excision ou à l’aide d’une solution d’acide. Cette procédure ne corrige pas la cause du problème donc, souvent, les cors réapparaissent.

Le traitement du Heloma Molle (cor mou) 

Les personnes affligées de cors mous dus à la largeur excessive de leur ossature peuvent porter des chaussures dont le bout est plus large laissant ainsi plus d’espace pour les orteils. Ceci n’est pas une solution idéale. Une intervention chirurgicale du podiatre peut soulager. Le docteur fait une petite incision sur l’orteil et amincit l’os coupable de l’irritation à la turbine. L’incision est ensuite suturée. La procédure est rapide, la convalescence est courte et le soulagement presqu’immédiat pour la plupart des patients.

Contactez notre clinique podiatrique

Contactez notre clinique de podiatre à Laval et à Dollard-des-Ormeaux (West Island), nous serons ravis de vous rencontrer.

Les informations fournies sur ce site Web ne remplacent pas l’examen, le diagnostic ou le traitement médical.