Douleur au talon – Épine de Lenoir

Description de la douleur au talon et de l’épine de Lenoir

La douleur aux pieds la plus répanDouleur au talon - épine de Lenoir due se trouve sous le talon. La douleur au talon survient sans raison apparente et est souvent plus intense lorsque’on place le poids sur le pied.

Plus précisément, les patients ressentent souvent la douleur au lever le matin ou en se relevant de leur siège. D’ailleurs, la douleur peut être aigue et fulgurante ou lancinante sous le talon. À mesure que la condition se détériore, la douleur élance (on la ressent même assis) ou la douleur peut irradier jusqu’au mollet ou dans la voûte du pied.

Cause de la douleur au talon et de l’épine de Lenoir

Pour comprendre ce qui cause la douleur au talon, il faut tout d’abord  l’anatomie du pied et la mécanique de base des fonctions du pied.

douleur au talon vue laterale

Vue latérale du talon

vue arrière des muscles du pied

Vue arrière du talon

Tout d’abord, examinons les facteurs qui provoquent l’aplatissement et l’étirement excessif du fascia plantaire. Le plus important est la structure de l’assemblage des articulations situé sous la cheville appelé articulation sous-astragalienne. Cette articulation contrôle l’allongement et la remontée de la voûte du pied. La chute de la voûte plantaire est nommée pronation alors que sa remontée, elle est appelée supination. Une chute excessive de la voûte plantaire durant la marche ou la station debout, stresse le fascia plantaire.

Déchirure du fascia plantaire

Avec le temps, le lien du ligament à l’os du talon est affaibli. Le fascia plantaire tente de se guérir lorsque que le poids du corps sur les pieds est enlevé, en station assise ou couchée. Le fascia se redéchire aux premiers pas causant la douleur. La douleur s’atténue après les premiers pas, ce qui fait que la douleur au talon semble plus aigue le matin ou après une période de repos. Un ligament qu’on appelle le fascia plantaire, est attaché au bas du talon et s’étend à la plante du pied et se rattache à la base des orteils. Le fascia plantaire est la membrane conjonctive fibreuse et dense cellec-ci est très peu élastique et agit un peu comme amortisseur de chocs.

 

En touchant le sol à chaque pas, le pied s’aplatit et s’allonge. Ce mouvement tire sur le fascia plantaire et l’étire légèrement. La tension sur le ligament est relâchée lorsque le talon quitte le sol. Tout ce qui peut aplatir et allonger le pied étirera le fascia plantaire plus qu’à l’accoutumée. En conséquence, il se produira de légères déchirures au point d’attache du tendon au talon. Ces déchirures mineures peuvent causer un léger saignement et la tension du fascia plantaire sur l’os du talon favorisera la formation de l’épine de Lenoir.

 

La douleur ressentie ne provient pas de l’épine, en réalité elle est attribuable à la tension excessive sur le fascia plantaire qui se déchire au point d’insertion à l’os du talon. La croissance de l’épine est moins importante que la tension trop grande sur le point d’attache du fascia au talon. On retrouve plusieurs personnes qui ont des épines au talon au point d’attache du fascia sans symptômes ou douleur. Il existe aussi d’autres causes de douleurs au talon mais elles sont plutôt rares et inaccoutumées.

Diagnostic de la douleur au talon et de l’épine de Lenoir

Le diagnostic de la douleur du talon, et de l’épine de Lenoir est confirmé en dressant l’historique de l’évolution de la condition et par un examen physique complet du patient. Les radiographies de la distribution du poids sur le pied, confirmeront la présence de l’épine. Ces derniers élimineront les diagnostics différentiels par exemple la fracture de l’os du talon ou une tumeur de l’os comme cause de la douleur du talon.

Traitement de la douleur au talon et de l’épine de Lenoir

Les médicaments anti-inflammatoires administrés par voie orale ou les injections de cortisone peuvent aider à apaiser la douleur intense. Les étirements du mollet peuvent aussi être bénéfiques. Par ailleurs, on pourra favoriser l’usage d’orthèses fonctionnelles, si la condition ne se résorbe pas ou est récurrente.

L’orthèse est prescrite et ajustée par le podiatre, et est insérée dans la chaussure comme l’est le support plantaire. Contrairement au support de l’arche, l’orthèse corrige la pronation anormale de l’articulation sous le talon.  De puis, il corrige la cause de la douleur au talon qui est causée par la pronation du pied.

On ne recommande la chirurgie pour guérir cette affection que lorsque toute autre forme de traitement a échoué. Le patient  devra généralement continuer l’utilisation d’orthèses après une chirurgie. La chirurgie ne corrige pas la cause de la douleur, elle peut chasser la douleur mais sans les orthèses appropriées, la condition qui en est la cause pourrait ressurgir. Les orthèses prescrites avant la chirurgie devraient être encore valables.

Contactez notre clinique podiatrique

Contactez notre clinique de podiatre à Laval et à Dollard-des-Ormeaux (West Island), nous serons ravis de vous rencontrer.

Les informations fournies sur ce site Web ne remplacent pas l’examen, le diagnostic ou le traitement médical.