Verrue plantaire

Description d’une verrue plantaire

La verrue plantaire affecte la Verrue plantaireplante du pied. Les verrues plantaires sont habituellement rugueuses, bosselées et spongieuses mais certaines sont épaisses et écailleuses. Elles peuvent être très douloureuses car elles subissent une pression continuelle du corps. Elles sont grises ou brunes et marquées de points foncés à leur centre, ce sont les capillaires qui les alimentent. Les gratter les fait saigner. Sans traitement, elles peuvent croître jusqu’à 2 ou 3 centimètres.et essaimer en grappes.

Les causes d’une verrue plantaire

Les verrues sont des lésions bénignes de la peau. Le virus humain pappiloma (HPV) cause les cors et les verrues et est contagieux. Ce virus contamine souvent les planchers des vestiaires publics, des douches, des piscines et même des bureaux de médecin. Il peut s’introduire dans le corps humain par la voie de coupures ou d’égratignures sur la peau. Les anticorps sanguins ont habituellement le dessus sur ce virus. Certaines personnes sont plus susceptibles au virus papillome (HPV) mais heureusement, le virus s’attache à leur peau, non à leur sang.

La verrue plantaire présente souvent une surface sous-cutanée au moins deux fois plus grande que la partie apparente. On peut la comparer à un iceberg .

Beaucoup de ces virus meurent au bout d’un an ou deux et les verrues disparaissent tout simplement. Plusieurs podiatres recommandent leur excision parce qu’elles sont contagieuses, irritantes et souvent douloureuses

Les traitements d’une verrue plantaire

Tout d’abord, il faut dire qu’aucune de ces méthodes offre la garantie de non-récurrence. Surtout si le virus est en période de latence ou dans un état infra-clinique c’est-à-dire si les particules ou les protéines virales ne sont pas visibles à l’oeil nu. Les soins professionnels incluent la brûlure à l’acide, à l’azote liquide ou l’excision chirurgicale classique ou au laser, et plus récemment, l’injection de “Bleomycine” dans la lésion.

Injection de Bléomycine

Tout d’abord, examinon la méthode usuelle dans notre clinique; l’injection de bléomycine. Elle est injectée en concentration allant de 0.25Ul/ml à 1 Ul/ml. Ainsi, les injections intralésionnelles sont plus pratiques et plus précises. Nous utilisons une seringue à l’air sous pression, sans aiguille et nous compensons la perte normale de solution de 30 à 50% en injectant de 1 à 2 ml à chaque verrue par visite. Le suivi se fait en cabinet de 9 à 10 semaines plus tard où le podiatre examine la lésion et évalue le progrès vers la guérison. L’injection peut parfois être douloureuse; les patients peuvent ressentir comme un pincement de la peau, la formation d’une ampoule ou d’un bleu. Pour quelques uns, çà peut durer de quelques jours à quelques semaines.

Les anti-inflammatoires (Motrin, Advil) ou l’application de glace pourront soulager au besoin. Il n’y a que peu de complications générales à l’utilisation de la solution de « Bleomycine » si ce n’est qu’un peu d’urticaire. Les complications localisées comptent le syndrome de Raynaud, une nécrose localisée et une dystrophie unguéale.

Ainsi, la thérapie “Bleomycine” est une excellente alternative pour les verrues plantaires résistantes quand elle est administrée par un praticien formé. Elle est recommandée dans des articles publiés dans le journal de l’American Academy of Dermatology (Guidelines of care for warts, JAAD 1995)et (Guidelines of care for nail disorders)

Excision chirurgicale

Tout d’abord, il faut savoir que l’excision chirurgicale des verrues sous anesthésie locale offre un taux élevé de succès et peu de récurrence. L’inconfort post opératoire vient de l’entaille profonde jusqu’au derme nécessaire à l’opération. En revanche, la guérison de la plaie peut prendre plusieurs semaines. L’activité normale peut généralement reprendre après quelques jours selon la taille et le nombre de verrues qui ont été excisées. Les risques post opératoires venant de cette chirurgie sont la possibilité d’infection et la formation d’une cicatrice qui peut être incommodante sous le poids du corps en marchant..

Le principe de la chirurgie au laser est la brûlure de la lésion au rayon laser. La région infectée doit être désensibilisée par anesthésie locale. Cette chirurgie n’est avantageuse que pour enlever de très nombreuses verrues, de très grosses verrues ou des essaims. Les risques de la chirurgie au laser sont les mêmes que pour l’excision chirurgicale, en effet la possibilité d’infection et une cicatrice qui peut être gênante est envisageable.

Les acides et traitements sans ordonnance

Les médicaments en vente libre ne sont pas très efficaces contre les verrues plantaires car il leur est difficile de pénétrer la peau épaisse sous le pied.

Les traitements conventionnels prennent plus de temps à produire des résultats. Pour les verrues plantaires, la cryothérapie (azote liquide, Histofreeze) combinée avec l’acide salicylique donne de bons résultats dans 50% des cas après 12 semaines de traitement. Toutefois, la moitié des autres patients doivent prolonger le traitement pour 12 semaines supplémentaires pour obtenir des résultats satisfaisants. Ce traitement des verrues à la semelle du pied est douloureux et la plaie prend plusieurs jours, voire plusieurs semaines à guérir.

Les acides appliqués directement sur l’affection par le podiatre en traitement unique sont utiles dans le traitement des verrues plantaires. L’avantage de ce traitement est qu’il est pratiquement indolore à moins que le traitement nécessite une attaque en profondeur et qu’on doive toucher au derme. De plus, il n’y a presque pas de restriction aux activités normales. Cependant,l’eau ne doit pas toucher au point traité pour une période de 24 heures. Le désavantage est que le traitement peut être de plus longue durée car il nécessite un traitement hebdomadaire..

Les médicaments d’ordonnance pour utilisation topique ou orale peuvent aussi être utilisés dans certains cas.

Contactez notre clinique podiatrique

Contactez notre clinique de podiatre à Laval et à Dollard-des-Ormeaux (West Island), nous serons ravis de vous rencontrer.

Les informations fournies sur ce site Web ne remplacent pas l’examen, le diagnostic ou le traitement médical.